Le poète comme boxeur

visuel Le poète comme boxeur

de Kateb Yacine
Mise en scène Kheireddine Lardjam

Avec : Larbi Bestam, Azeddine Benamara

Création le 13 novembre 2011 au Théâtre Régional de Béjaia (Algérie)

Résumé

Kateb le poète, Kateb l’homme de lettres, Kateb le communiste révolutionnaire, l’internationaliste sans parti fixe, le militant, le sans étiquette. Kateb Yacine est un écrivain qui a les mots qui cognent. Exilé d’Algérie en 1952, il revient après la guerre d’indépendance pour y reprendre son métier de journaliste et continuer son travail littéraire, à la fois poétique et théâtral. Disparu en 1989, l’écrivain laisse une oeuvre puissante qui traduit la quête d’identité d’un pays aux multiples cultures et reflète son engagement absolu et sa colère face au monde.
Avec Le poète comme boxeur, Kheireddine Lardjam nous offre la parole intense de Kateb Yacine. Poésie, théâtre, interviews : le récit recomposé nous interroge sur les conditions d’une prise de parole mobilisatrice et les relations que l’artiste peut entretenir avec le pouvoir et le peuple.
Kheireddine Lardjam nous convie également à un concert. Larbi Bestam, leader du groupe Ferda de Knadsa en Algérie, est sur scène aux côtés du comédien Azeddine Benamara pour interpréter l’âme révoltée de Kateb Yacine. À la manière des chanteurs traditionnels de l’Atlas, il évoque à la fois l’humour et le désespoir de l’écrivain et réinterprète les chants de résistance scandés jusque dans le désert.

logo partenaire : Scènes du Juralogo partenaire : l'Hexagonelogo partenaire : Conseil régional de Franche-Comtélogo partenaire : Institut Français